L’assurance vie est un contrat passé entre un assureur et un particulier. Quand vous décidez de souscrire à une assurance vie, vous avez le choix entre 3 types de contrats:

  • L’assurance en cas de vie : Ce contrat vous permet de percevoir une somme ou une rente au terme du contrat, l’assuré est décisionnaire de sa durée.
  • L’assurance en cas de décès : Vous déterminez un bénéficiaire qui recevra une somme ou une rentre après votre décès. Pour cette dernière vous devrez choisir entre trois possibilités. Avec l’assurance temporaire décès une somme ou une rente sera versée si l’assuré décède pendant la période de validité du contrat. L’assurance vie entière vous garanti le versement de la rente ou du capital quelque soit la date à laquelle décède l’assuré. Dernière option de l’assurance en cas de décès, le contrat obsèques qui permettra au bénéficiaire de régler les obsèques de l’assuré grâce au capital qui lui sera versé.
  • L’assurance mixte: Ce contrat réunit les deux types de contrats précédents, le capital ou la rente seront versés en cas de vie de l’assuré si le contrat arrive à son terme, ou à ses bénéficiaires si l’assuré décède avant la fin du contrat.

Vous devrez aussi faire un choix entre deux formes d’investissements:

  • Le contrat monosupport en euros: c’est le placement le plus sûr pour une assurance vie, les intérêts sont fixes et prédéterminés.
  • Le contrat multisupport: il associe un contrat monosupport en euros avec un capital garanti à des placements boursiers donc moins sûrs.

L’assurance vie est le placement préféré des Français

Il associe une flexibilité au niveau des primes à une fiscalité avantageuse. Vous seul déciderez de la façon dont vous verserez les primes, vous pouvez déterminer des versements fixes mensuels par exemple, ils seront spécifiés dans votre contrat.

Vous pourrez également les verser librement, le contrat fixera quand même un minimum à verser. Dernière option, vous pourrez opter pour le versement d’une prime unique à la souscription de l’assurance vie.

Avec l’assurance vie vous ou vos proches pourrez bénéficier d’une fiscalité avantageuse. La durée pendant laquelle vous épargnez sera exonérée d’impôts sur les plus-values.

Si vous décidez de retirer la totalité ou une partie de votre capital, la fiscalité sera plus avantageuse si cette opération est effectuée après un placement pendant au moins 8 ans.

En cas de décès vos bénéficiaires dans la majorité des cas ne devront régler aucun droit de succession.